Perspective33
14 Juillet 2020 à 16h03 - 435

Quels sont les différents supports possibles pour une assurance-vie ?

L’assurance-vie se compose de deux types de contrats : celui dit monosupport uniquement constitué de fonds en euros, et le contrat multisupport, conçu sur la base d’actifs de différentes typologies de même que ces fonds en euros. Ce second type de contrat est plus intéressant du point de vue rendement.

Le contrat monosupport

Il est agencé sur la base des fonds en euros classiques, à faibles risques, ainsi que des fonds en euros dynamiques. Ces derniers contiennent majoritairement d’obligations, à 80%, ainsi que d’actions (environ 10%), d’immobilier (7%) et de fonds monétaires ou liquidités. Leur rendement est plus ou moins modéré mais n’atteint pas toutefois celui des contrats multisupports. Le capital de l’épargnant est garanti grâce à ces supports sécurisés.

Productivité, Statistiques

Le contrat multisupport

Ce type de contrat intègre les fonds en euros classiques ou dynamiques, ainsi que les unités de comptes. Des produits immobiliers sont incorporés à ces UC, tels que ceux dits pierre-papier (les sociétés civiles de placement immobilier ou SCPI, et les organismes de placement collectif immobilier ou OPCI. Les sociétés civiles immobilières ou SCI appartiennent aussi à cette famille pierre-papier que l’on retrouve dans l’assurance-vie. Ces produits sont gérés par des opérateurs spécialisés tandis que le souscripteur perçoit les loyers de la mise en location.

Les unités de comptes comprennent aussi les organismes de placement collectif en valeurs mobilières ou OPCVM. Ce sont des fonds d’actions et d’obligations, des FCP (fonds communs de placement), des SICAV (sociétés d’investissement à capital variable), des FCPI (fonds communs de placement dans l’innovation), des FCIMT (fonds communs d’investissement sur les marchés à terme), des FCPR (fonds communs de placement à risques) ou encore des FCPE (fonds communs de placement d’entreprise).

On retrouve dans les supports en unités de compte les titres vifs eux-mêmes, c’est-à-dire les actions et les obligations. Des produits structurés composent également les UC d’une assurance-vie multisupport. En clair, les risques de perte en capital sont bien présents, mais les rendements sont beaucoup plus intéressants.

Bien choisir la composition de son assurance-vie

L’épargnant peut demander à moduler la composition de son assurance-vie en fonction de son horizon de placement ainsi que de son niveau d’acceptation des risques. Par exemple, s’il souhaite financer un projet à moyen terme, il pourra opter pour le contrat multisupport dont la rémunération est plus intéressante. Si en revanche l’épargnant a pour objectif de préparer sa retraite au moyen de son assurance-vie, il pourra utiliser les fonds en euros pendant toute la durée de sa vie active, puis diminuer progressivement les risques au fur et à mesure qu’il approche l’âge de la retraite.

Il est donc intéressant de se focaliser sur l’ensemble des produits constituant les supports en unités de comptes : de quoi se composent-ils, quel est leur rendement, quels sont les risques, quelle est leur liquidité. Tous ces supports sont cependant la propriété de l’assureur et la revente ne peut se faire sur le marché secondaire, mais toujours par le biais de ce dernier qui en procède au rachat suivant ses propres conditions.

Se faire conseiller avant de choisir son contrat

En raison de la complexité de ces différents supports, il vaut mieux demander l’avis de son conseiller en gestion de patrimoine et ce, afin de réaliser le meilleur choix. Un comparatif des contrats s’impose. Il est donc intéressant de consulter à l’avance les différents types d’actifs disponibles que ledit contrat propose, et surtout leur qualité, c’est-à-dire leur rendement et les dividendes qu’ils génèrent. Comparez les frais ainsi que le montant minimal de la souscription. Par ailleurs, mieux vaut se constituer un portefeuille d’actifs équilibré pour son assurance-vie, d’où l’intérêt de toujours demander conseil à un expert financier ou patrimonial avant d’investir.

Blog

  1. 6 Oct. 2020Record d'épargne : les solutions pour placer son argent ?551
  2. 28 Sept. 2020Comment choisir la bonne SCPI pour sa retraite ?17